Le mot du Président – Septembre 2015

Chers collègues, chers bénéficiaires,

 Les premières couleurs de l’automne arrivent et j’espère que vous avez pu profiter de la période estivale qui s’achève pour vous ressourcer pleinement en famille ou entre amis. Ce repos annuel est essentiel pour  pouvoir absorber le surcroit d’activité qui attend chacun d’entre nous à la rentrée.

En effet, l’actualité est dense, au niveau politique comme dans les entreprises et nos Activités Sociales.

Un sujet fait l’actualité en Europe depuis plusieurs mois et est porteur aujourd’hui de nombreuses polémiques : l’afflux de réfugiés. Pour certains partis populistes, cautionnés et mis en avant par les médias mais aussi par les réseaux sociaux, il faudrait d’abord s’occuper de nos laissés pour compte avant de vouloir accueillir ceux qu’ils appellent les migrants. La sémantique a ici une grande importance, et le terme de « réfugiés » est celui qui doit être utilisé pour désigner ces populations qui fuient la guerre et les persécutions au péril de leur vie.

En vue des élections régionales de décembre, la droite traditionnelle n’est pas en reste pour colporter des images négatives envers ces réfugiés. Elle tente de récupérer des voies du côté de l’extrême droite en  prônant elle aussi la fermeture des frontières ou la mise en place de cotas et critères, notamment religieux.

Depuis la création de nos organismes sociaux les électriciens et gaziers portent les valeurs de solidarité, de dignité et de justice, en interne comme à l’externe des entreprises, et Description : logo.jpgnous devons refuser aujourd’hui ces polémiques et intervenir pour aider ces familles qui cherchent refuge et protection en Europe.

Fidèles à leurs valeurs, nos organismes ont décidé de s’engager dans le dispositif de solidarité d’urgence mis en place par l’état et ont proposé d’accueillir 120 réfugiés dans le centre CCAS de Villeneuve-Saint-Denis. Alors que tout était prévu pour cet accueil, sans impact financier pour la collectivité locale, le Maire UMP a refusé, par voie de presse, la mise en place de cet accueil ! Bel exemple de solidarité « républicaine ».

Dans les prochains jours d’autres mesures d’aide seront proposées et la CMCAS s’inscrira dans cette démarche solidaire et relaiera les appels aux dons mais aussi les besoins matériel et humain que va nécessiter l’accueil des familles de réfugiés. Je suis persuadé que vous saurez apporter une réponse humaniste et solidaire à cette crise humanitaire.

Il est souhaitable que les français, lors des prochaines échéances électorales, ne se laissent pas séduire par ces thèses populistes et xénophobes de plus en plus répandues pour ne pas voir resurgir en Europe les mêmes démons fascistes des années 30 qui ont conduit à la guerre et à la mort de millions d’hommes, de femmes et d’enfants.

Un exemple démocratique à suivre est certainement celui de la Grèce qui vient d’affirmer, à travers les urnes et pour la 3éme fois en moins d’un an, son choix de voir mises en place des réformes sociales, solidaires et humaines à l’opposé de l’austérité imposée par les banques et les institutions européennes. Vous trouverez d’ailleurs dans cet envoi un appel au don de CODEGAZ, association d’aide au développement fondée par les gaziers, qui apporte son soutien à la population grecque pour développer des « centres de santé solidaires ».

Quand on pense que la Grèce fait partie de l’Union Européenne(!), il est temps que nos gouvernements écoutent la souffrance des peuples qu’ils écrasent en faveurs de quelques nantis et proposent une nouvelle répartition solidaire des richesses !

Concernant nos Activités Sociales, vous avez été informé avant l’été que la dotation 2014 du 1% a été amputée de 12 millions d’euros par rapport à la prévision, ce qui représente 35 millions de moins que l’année précédente et une baisse de plus de 4% du budget de votre CMCAS !

Suite à la mobilisation des bénéficiaires et des élus, le gouvernement s’est engagé à convoquer une réunion avec les employeurs et les fédérations syndicales pour clarifier le calcul de la dotation du 1% finançant nos Activités Sociales. La mobilisation des salariés sera encore nécessaire pour faire pression lors de ces négociations.

La fête de la CMCAS s’est déroulée pour la 1ère fois sur deux jours, les 12 et 13 septembre, avec une soirée conviviale et musicale le samedi soir. Cette formule a été très appréciée par les participants.

Malgré les conditions météo du dimanche matin qui ont obligé les organisateurs à annuler certaines activités, nous avons pu bénéficier des installations de la maison familiale CCAS de Savines, ce qui a permis de maintenir l’accueil des bénéficiaires dans de très bonnes conditions. Je remercie sincèrement les organisateurs, bénévoles et personnels de la CMCAS et de la CCAS qui ont su s’adapter pour permettre la réussite de notre fête annuelle.

Concernant notre projet et particulièrement le développement de la proximité, c’est avec une grande satisfaction que je peux vous annoncer la création de la Commission Proximité, basée sur les présidents de SLVie et le Réseau Solidaire et qui doit nous permettre de mieux prendre en compte les besoins et attentes des bénéficiaires sur tout notre territoire. Cette Commission pourra s’appuyer sur les professionnels du pôle Accueil-Conseils et Action Sanitaire et Sociale dont l’effectif est enfin complet.

Après plus d’un an de négociations auprès des directions, locales et nationales, nous avons enfin obtenu le gréement du poste de Technicienne Accueil-Conseils. Cela nous permet d’ouvrir de nouveau l’accueil de la CMCAS du mardi au vendredi, dès le 5 octobre mais aussi de relancer la permanence professionnelle à Digne.

Je vous invite à prendre connaissance des diverses informations et des futures activités proposées par votre CMCAS dans cette envoi et à vous renseigner plus amplement auprès de vos SLVie ou de l’accueil de la CMCAS.

                                     Frank Barailler